Jean-Michel Aulas (Lyon) évoque une sanction à vie pour le supporter à la banderole