Leonardo (PSG) et la Ligue des Champions : « Il n’y a pas de traumatisme »